L’anticipation…

La résilience est notre capacité à absorber les crises, tel le roseau qui plie mais ne rompt pas.
Entre 2017 et 2018, l’association Sud Alsace Transition a organisé une étude de résilience pour le Sud Alsace. Une partie d’abord de prospective à 20 ans (les différents scénarios possibles pour notre futur) et ensuite une partie stratégie d’actions pour influer vers les scénarios que nous souhaitons.

Cette étude, initialement faite pour la présenter aux communes comme aide au pilotage long terme des affaires publiques, n’a eu qu’un faible impact auprès des collectivités. En effet, il est plus facile de gérer sur un mode business as usual, en espérant un retour à la normale suite à la crise sanitaire et ainsi resté dans des repères connus.

Elle a toutefois permis à des citoyens d’y réfléchir. Ces citoyens veulent aujourd’hui réagir et créer ce monde nouveau. Un monde où le contact humain, social et le collectif reprennent le dessus. Un monde où l’on mange sain, plutôt local et où l’on sait se soigner le plus naturellement possible. Un monde où les rassemblements existent de nouveau, où les gens se parlent et se sourient, où chacun remplit ses besoins non seulement de nourriture et de logement, mais aussi de sens et d’épanouissement. un monde où les enfants grandissent plus librement et où nous prenons du temps avec les anciens. 

Après plusieurs années de réflexion et d’inspiration, de petites initiatives au sein de Sud Alsace Transition tels une épicerie participative, le test d’une monnaie locale, les sels, un festival des alternatives, la création d’un réseau social numérique local, nous mettons au point une méthode pour quiconque souhaite, dans son village, créer un lieu de lien avec ses voisins et son entourage pour construire ensemble le monde que nous voulons, chacun avec nos touches personnelles.

Les 20-35 ans, les femmes et les créatifs culturels se saisissent de ce projet et se mettent en mouvement.

C’est avec eux que nous transformerons la société…